Visiter Trois-Rivières

Située à la pointe méridionale de Basse-Terre, la commune de Trois-Rivières s’étend à travers plusieurs petits villages nichés sur les pentes montagneuses. Le territoire est orné de flore abondante et s’incline fortement vers l’océan. L’économie de la région est principalement alimentée par l’agriculture bananière, le secteur touristique, ainsi que par l’exploitation des ressources maritimes.

Que faire à Trois-Rivières ?

Le parc archéologique des roches gravées

Visites guidées gratuites proposées du mardi au samedi à 9h, 10h, 11h, 14h, 15h et 16h, d’une durée approximative de 45 minutes à 1 heure. Découvrez les illustres roches gravées, nichées au sein d’un dédale rocheux formé de lave volcanique, ultimes vestiges de la présence des indiens Arawaks, le tout encadré d’un jardin botanique luxuriant. Il est vivement recommandé d’opter pour une visite entre 11h et 14-15h, période durant laquelle l’orientation solaire rend les gravures nettement plus perceptibles. Si l’excursion se révèle enrichissante, l’accent est principalement mis sur l’arboretum. Avec seulement trois roches visibles, les apprentis archéologues pourraient rester sur leur faim.

Kananga

À l’Habitation Duquéry, située au chemin de la Coulisse, l’entrée est fixée à 6,5 €. Nichée sur le domaine ancestral du Duc de Sansac et de Touchenbert du 16ème siècle, cette demeure accueille aujourd’hui Philippe Alexis, surnommé Païpo. Ce rasta paisible y entretient un jardin botanique, la source de semences qu’il utilise ensuite pour créer des œuvres d’art variées, comme des tableaux, des mobiles, des luminaires et des bijoux. La visite vous invite à découvrir son atelier, certes modeste en taille, un petit musée qu’il a aménagé, et surtout, le jardin foisonnant. Une escapade qui ravira surtout les passionnés de botanique et d’artisanat.

Le festival artiflore

Lors d’un week-end s’étalant d’avril à mai, l’effervescence gagne les lieux lors d’un événement réunissant producteurs, fleuristes, et amateurs de fleurs et de fragrances naturelles. C’est une occasion privilégiée pour explorer et acquérir de l’artisanat végétal et local. Le lieu vibre au rythme des échanges et des découvertes, célébrant la splendeur de la nature et la créativité de la région.

Chantés Noël traditionnels

Au cœur des quartiers, en collaboration avec les associations locales, le mois de décembre se distingue naturellement.

Où dormir à Trois-Rivières ?

Gîtes des Roches Gravées

Proche du centre-ville et du port, cette propriété dispose de quatre bungalows en bois impeccablement entretenus, situés dans le jardin familial d’une sympathique communauté de pêcheurs. Les logements sont simples mais offrent tout le confort nécessaire, y compris une cuisine, une salle de bain, un ventilateur et une vue spectaculaire sur les îles des Saintes. Vous pouvez même préparer des jus à partir des fruits du jardin. L’endroit est paisible et offre un excellent rapport qualité-prix, avec un accueil exceptionnellement chaleureux.

  • Adresse: Chemin Bellemont, Trois-Rivières
  • Coordonnées: 05-90-92-83-47, 06-90-70-19-46
  • Prix: 50 €/nuit, 250-270 €/semaine

Gîtes Coco & Zabrico

Dans un environnement paisible, cette petite résidence charmante propose trois bungalows individuels conçus pour deux personnes. Chaque bungalow est équipé d’une petite cuisine, de la climatisation et d’une terrasse privée. La résidence offre également deux duplex, tout aussi confortables, qui peuvent accueillir de 4 à 6 personnes, avec une vue sur la mer depuis l’étage. Pour agrémenter votre séjour, une piscine ainsi qu’un pavillon et une balançoire sont disponibles dans le vaste jardin.

  • Adresse: Route de Gaigneron, Trois-Rivières
  • Coordonnées: 05-90-92-83-50
  • Prix: 475-550 €/semaine pour 2, 600-750 €/semaine en duplex pour 4.

Gîtes L’Îlot Fruits

Nichés à 360 mètres au-dessus du niveau de la mer, ces superbes gîtes sont entièrement alimentés par l’énergie solaire et offrent une vue panoramique sur l’archipel des Saintes, les Monts Caraïbes et la plage de Grande-Anse. Chaque gîte est équipé de ventilation naturelle, de moustiquaires et d’une charmante terrasse privée avec hamac et chaise longue. Vous aurez également accès à un barbecue et à une magnifique piscine. Pour ceux qui recherchent un luxe supplémentaire, une spacieuse villa avec trois chambres, dont une suite, est également disponible. Elle dispose d’une cuisine bien équipée et d’une vaste terrasse offrant une vue incroyable, ainsi que des livres et des jeux pour toute la famille.

  • Adresse: 72A, route de La Regrettée, Trois-Rivières
  • Coordonnées: 06-90-54-93-00
  • Prix: 480-630 €/semaine pour 2-4 personnes

An-Tikaz La

Situé au cœur du bourg, cet écolodge modeste est géré par Mi-Marie, une aventurière écologique, accueillante et loquace. Les petits bungalows en bois, encastrés à flanc de colline, sont idéaux pour les randonneurs et les amoureux de la nature recherchant un hébergement simple. Chaque gîte peut accueillir deux adultes et possiblement deux enfants, avec un coin salon et une chambre séparée. La cuisine et la terrasse sont à partager avec le bungalow voisin.

  • Adresse: 29, fg Joyeux, Trois-Rivières
  • Coordonnées: 05-90-03-71-03
  • Prix: 330 €/semaine pour 2

Gîtes de La Coulisse, chez Malou et Robert

Récemment repris et rénovés par le fils des propriétaires, ces deux studios sont parfaitement équipés et situés dans une maison créole paisible, entourée de cocotiers, bananiers et manguiers. Vous profiterez d’une vue depuis la terrasse qui donne d’un côté sur les Saintes et de l’autre sur la Soufrière. Les studios bénéficient également de l’eau chaude grâce à l’énergie solaire.

  • Coordonnées: 05-90-92-99-88
  • Prix: 595 €/semaine pour 2 (2 nuits min.)

Où manger à Trois-Rivières ?

Voici une liste de quelques restaurants relativement populaires à Trois-Rivières :

  • La Paillote du Pêcheur
    • Localisation : À l’embarcadère de Grande-Anse
    • Spécialités : Offre des plats de poisson frais.
    • Horaires : Le midi, et le soir sur réservation (sauf dimanche et lundi)
    • Prix : Formule (plat + café) à 19 €, menus environ 35-45 €
  • Le Bain des Amours, Chez Denis
    • Localisation : Sur la D7, à 3 km, entre Gourbeyre et Trois-Rivières, au niveau des eaux Capès (Bain des Amours)
    • Spécialités : Propose des plats simples comme le poulet boucané.
    • Horaires : Tous les jours sauf mardi, de 12h30 à 15h, plus mercredi, vendredi et samedi soir de 19h30 à 21h30.
    • Prix : Formules entrée + plat entre 14-25 € et menu poulet boucané à 24 €
  • Les Cocotiers
    • Localisation : Plage de Grande-Anse
    • Spécialités : Cuisine créole, buffet à volonté
    • Horaires : Tous les jours sauf le lundi soir.
    • Prix : Buffet à volonté à 20 €. Café ou digestif offert sur présentation du guide.

Économie et Culture de Trois-Rivières

Trois-Rivières, une commune pittoresque de la Guadeloupe, s’est métamorphosée au fil des années pour devenir un lieu où l’économie et la culture se complètent harmonieusement. Nichée entre les contreforts de la Soufrière et la mer des Caraïbes, cette ville est un véritable carrefour entre son riche passé agricole et le dynamisme du tourisme moderne. Le contraste entre les champs de bananes à perte de vue et le port animé en fait un lieu fascinant, tout en témoignant de la diversité des opportunités économiques et culturelles.

Agriculture : La Banane Comme Fer de Lance

L’agriculture à Trois-Rivières est un héritage historique qui continue de prospérer. La culture de la banane occupe une place centrale, faisant de la commune un acteur clé de l’exportation vers la métropole française. La géographie particulière de la région, avec son sol fertile et son climat tropical, crée un environnement idéal pour cette culture. Les exploitations agricoles ne se limitent pas seulement à la banane; elles témoignent de la riche biodiversité de la Guadeloupe et contribuent à la dynamique économique locale.

Tourisme : Un Tremplin Vers Les Saintes et Au-Delà

Le tourisme à Trois-Rivières est loin d’être une affaire saisonnière. La commune sert souvent de point de départ pour ceux qui souhaitent explorer les îles des Saintes. Son port polyvalent est en effet un axe majeur pour le trafic maritime, accueillant chaque année des centaines de milliers de visiteurs. Mais le tourisme à Trois-Rivières ne se résume pas à un embarcadère. Le bourg est parsemé de maisons créoles qui reflètent la richesse de l’architecture locale. Les gîtes et les chambres d’hôtes ajoutent une touche d’authenticité à l’expérience touristique, souvent recherchée par ceux qui veulent s’immerger dans la culture créole.

Culture : Entre Histoire et Modernité

Trois-Rivières est un livre ouvert sur la culture guadeloupéenne. La présence de sites historiques tels que le Parc archéologique des Roches Gravées invite à une plongée dans le passé amérindien de l’île. La ville n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de célébrer les arts et les traditions modernes. Des événements culturels ponctuent l’année, permettant aux habitants et aux visiteurs de se connecter à travers la musique, la danse et les arts visuels. Les ateliers artisanaux et les marchés locaux ajoutent une autre couche à l’identité culturelle de la commune, rendant chaque visite à Trois-Rivières à la fois éducative et enrichissante.