Marie-Galante a énormément de surnoms qui font référence à son passé sucrier, encore bien ancré dans le paysage :

  • L’île aux 100 moulins : à cause de ses nombreux vestiges de moulins
  • L’île de la canne à sucre : en raison des nombreux champs de canne qui s’y trouvent

Marie-Galante ne compte que trois distilleries, et son rhum est connu dans le monde entier.

Ce faisant, vous vous doutez bien qu’il y a énormément de choses à découvrir sur ce petit bout de Terre au sud de la Guadeloupe. Voici entre quelques idées si vous vous demandiez que faire à Marie-Galante.

1. Visiter les distilleries

Les rhums de Marie-Galante sont connus dans le monde entier. En visitant l’île, vous découvrirez de très bonnes cuvées. Lors des visites, des dégustations sont organisées. Si vous comptez goûter aux rhums, prévoyez un conducteur qui ne boit pas. Ou mieux, louez un mini—bus avec chauffeur.

La distillerie Bielle

Fondée à la fin du 19ème siècle, la distillerie Bielle se situe dans la commune de Grand-Bourg. La distillerie fabriquait traditionnellement du sucre, pour ensuite se concentrer sur le rhum.

Aujourd’hui, c’est la deuxième distillerie de l’île avec une production de 33 000 litres de rhum par an.

En plus d’en apprendre plus sur le procédé de fabrication du rhum, vous découvrirez une fabuleuse exposition sur la machine à vapeur.

Certains affirment que le rhum Bielle est le meilleur du monde. Vous pourrez juger par vous-même car une dégustation est proposée. Vous mettrez environ 15 minutes en voiture pour vous y rendre depuis la Saint-Louis.

La distillerie Bellevue

La distillerie Bellevue se situe à Capesterre de Marie-Galante. Ses débuts datent de 1769. Elle se place en tête du classement des distilleries de Marie-Galante avec 1 000 000 L produits chaque année.

C’est également la seule distillerie respectueuse de l’environnement. Elle est auto suffisante en électricité grâce à de nombreux panneaux solaires.

Bien sûr, dégustations et achats sont prévus après la visite de l’habitation Bellevue. L’habitation Bellevue est également à environ 15 minutes de Saint-Louis. Comptez 12 minutes en voiture depuis la distillerie Bielle.

La distillerie Poisson

Vous y trouverez le rhum le plus fort de Guadeloupe. Ancienne sucrerie, la distillerie Poisson produit aujourd’hui 300 000 litres de rhum par an, titrant à 59°. Elle se situe près de la plage, entre Grand-Bourg et Saint-Louis.

Le rhum qui y est produit s’appelle le Père Labat.

La distillerie Poisson est la plus proche de la commune de Saint-Louis. A seulement 7 minutes, elle se situe au bord du littoral Ouest de l’île. Comptez 18 minutes en voiture pour rejoindre la distillerie Poisson depuis l’habitation Bellevue.

2. Profiter des plages

Il n’y a pas que les distilleries qui font le charme de Marie-Galante. En fait, il y a de nombreuses plages paradisiaques tout au long du littoral de l’île. Que ce soit pour la baignade, le surf ou la plongée sous-marine, vous y trouverez votre compte.

A Marie-Galante, les meilleures plages pour la baignade sont :

  • La plage de Folle Anse : Située à proximité de la distillerie Poisson, la plage de Folle Anse, également appelé Pointe de Folle Anse, est un lieu de ponte des tortues.
  • La plage de l’Anse de Mays : C’est une plage très peu fréquentée. L’eau est turquoise, et vous apercevrez les poissons très facilement. A noter qu’il n’y a que très peu d’espaces ombragés.
  • La plage de l’Anse Canot : C’est la plage idéale pour les familles. Des carbets équipés de tables de pique-nique sont disponibles sur la plage.

Il existe 5 spots de surfs à Marie-Galante :

  • Les spots des Galets, et du Belvédère à Capesterre
  • Le spot des Basses à Grand-Bourg
  • Les spots de l’Anse du Coq et de l’Anse l’église

Les spots de surf de Marie-Galante sont assez peu fréquentés, et vous aurez souvent l’impression d’être à l’autre bout du monde.

3. Faire de la plongée sous-marine à Marie-Galante

Il existe une quinzaine de site de plongée à Marie-Galante. C’est une zone sous-marine très riche, en raison de sa présence à la fois dans la mer des Caraïbes, et dans l’océan Atlantique. Si vous venez à la bonne saison, vous pourrez peut-être croiser dauphins et baleines.

4. Faire de la randonnée à Marie-Galante

L’île étant plate, les randonnées à Marie-Galante sont bien plus accessibles que celles de la Basse-Terre. D’ailleurs, la plupart des chemins sont secs.

Il y a exactement 9 sentiers de randonnée à Marie-Galante, de difficulté variable, entre 1h et 6h de durée.

  • Le sentier du littoral de Grand-Bourg : Long de 10km aller-retour, ce sentier vous permettra de découvrir le littoral de la côte Ouest. Comptez environ 3h30 pour l’aller simple. A noter que le sentier peut être boueux en temps de pluie.
  • Le sentier Murat : Il vous faudra 2h30 depuis l’habitation Murat pour compléter la boucle de 8km. La difficulté est moyenne, et il vaut mieux ne pas s’y aventurer avec de jeunes enfants.
  • Le sentier des Galeries : Le départ s’effectue depuis la route des Galets à Capesterre. Comptez 45min pour parcourir les 1,5km de la boucle. Vous aurez la chance de voir d’anciennes grottes marines
  • Le sentier de la côte Est : Il vous faudra 4h pour parcourir les 11km. Le départ se fait depuis Capesterre, plus précisément à la section Borée. La marche se fait sur des roches très saillantes, et le chemin n’est pas recommandé aux enfants.
  • Le sentier des Falaises : C’est l’une des randonnées les plus longue de l’île. Toujours à Capesterre depuis la section Borée, comptez 6h aller-retour, et 20km au total. Le sentier est très escarpé, et il n’est pas recommandé de s’y rendre par temps pluvieux.
  • Le sentier de l’Anse du Coq : Le départ se fait depuis la chapelle Sainte-Thérèse à Saint-Louis. La boucle n’est longue que de 3 km, mais le dénivelé est important à un certain moment.
  • Le sentier de Vieux-Fort : Depuis la plage de l’Anse Canot à Saint-Louis, la boucle est longue de 9km et et il faudra compter environ 3h pour la compléter.

Quels moyens de locomotion utiliser à Marie-Galante

Les bus

Il y a deux lignes de bus, qui relient respectivement Grand-Bourg à Capesterre, et Grand-Bourd à Saint-Louis.
Ce n’est pas le moyen de transport le plus adapté à la visite de l’île, d’autant plus ques les horaires ne sont pas forcément respectés.

Les mini-bus de tourismes

Les mini-bus de tourismes vous permettent de visiter l’île avec un guide.

Avantages :

  • Vous n’avez pas à vous soucier de la conduite
  • Vous verrez les choses les plus importantes de Marie-Galante
  • Bien plus instructif qu’un simple tour de l’île

Inconvénients :

  • Vous n’êtes pas libre en termes d’horaires
  • Votre groupe ne sera pas le seul dans le mini-bus
  • C’est l’option la plus chère

Les véhicules de location

Que ce soit une voiture ou un scooter, vous aurez la possibilité de louer un véhicule à Marie-Galante. L’idéal pour visiter l’île reste la voiture, en raison de l’état des routes.

Avantages :

  • Vous êtes libre dans vos déplacements
  • Vous payez moins chère
  • Vous n’êtes pas avec d’autres touristes

Inconvénients :

  • Il faudra prévoir un conducteur qui ne boit pas si vous visitez les distilleries
  • Bien souvent, les véhicules ne sont pas livrés avec le plein
  • Les prix ont tendance à exploser en haute saison, et il vaut mieux réserver.

Les plus sportifs pourront essayer de visiter l’île à vélo, voire à vélo, mais le mieux reste la voiture.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign In

Register

Reset Password

Entrez votre pseudo, ou votre email. Vous recevrez un lien pour réinitialiser votre mot de passe.