Basse-Terre ou Grande-Terre ? Quelle île de Guadeloupe choisir ?

La durée de séjour moyenne pour des vacances en Guadeloupe (14 jours selon les derniers chiffres de l’office du tourisme de Guadeloupe) ne permet pas de visiter l’île dans sa globalité. Ni même la Basse-Terre ou la Grande-Terre. En raison des différences profondes entre ces deux régions de la Guadeloupe, il convient de bien choisir où passer ses vacances en Guadeloupe, surtout si vous n’avez pas la possibilité de résider aux deux endroits.

Voici l’essentiel à savoir pour bien choisir entre la Basse-Terre ou la Grande-Terre pour des vacances en Guadeloupe.

Basse-Terre ou Grande-Terre ? Les principales différences

La Basse-Terre

La Basse-Terre est la partie de située à l’ouest sur la carte de Guadeloupe. Moins bétonnée que le sud Grande-Terre, elle séduit par la richesse de ses paysages, plus importants que ceux que l’on retrouve dans le nord Grande-Terre. Au fil des années, cette proximité avec la nature séduit de plus en plus d’adeptes, et les chambres d’hôtes ou autres hébergements insolites se trouvent pour une grande partie en région Basse-Terriennes. Victimes de leur succès, les hébergements de Basse-Terre, notamment dans les stations balnéaires de Bouillante et Deshaies affichent souvent complet pendant la haute saison.

lieux touristiques à visiter en Guadeloupe

Les avantages de la Basse-Terre

  • moins peuplée ;
  • moins urbanisé ;
  • des fonds marins plus riches ;
  • des sentiers de randonnées bien plus nombreux.

Que voir en région Basse-Terre ?

Même si la région est trop vaste pour être entièrement visitée en un unique séjour, voici une sélection des incontournables à faire et à voir en Basse-Terre :

La Grande-Terre

La Grande-Terre, moins petite et accidentée que la Basse-Terre, forme un triangle de 40 km de côté. Au nord, on retrouve surtout des falaises escarpées, et de nombreux champs de cannes, tandis que le sud, notamment du côté de Saint-FrançoisSainte-Anne et le Gosier, est connu pour ses stations balnéaires.

choses à voir en Grande-Terre

Les avantages de la Grande-Terre

  • Les plages idylliques ;
  • Plus d’animation nocturne qu’en Basse-Terre ;
  • Plus d’infrastructures touristiques (hôtels, golf, casino etc).

Que voir en région Grande-Terre ?

Du côté de la Grande-Terre, l’ambiance est plus farniente, et les intérêts de visites plus variés. On peut notamment citer parmi les attractions touristiques à ne pas rater : 

  • Les marchés communaux pour se plonger dans la culture de l’île et découvrir les saveurs et l’artisanat local ;
  • Visiter le Mémorial ACTe pour mieux comprendre l’histoire de la Traite négrière aux Antilles et plus particulièrement en Guadeloupe ;
  • Se rendre à la porte d’Enfer, ou du côté de l’Anse Castalia pour découvrir un littoral sauvage et préservé de la présence humaine (bien que ces lieux soient régulièrement victimes de leur succès) ;
  • Visiter la distillerie Damoiseau, et en profiter pour ramener du rhum dans sa valise en guise de souvenir ;
  • Enfin, il faut forcément faire un détour par le cimetière de Morne-à-l’eau, et ses édifices mortuaires aux couleurs caractéristiques.

Que choisir entre Grande-Terre et Basse-Terre pour un séjour en Guadeloupe ?

Pour profiter de la baignade : Grande-Terre

La Grande-Terre est connu pour ses plages d’exception et compte sur son territoire les plus prisées de l’île, comme les plages de Bois-Jolan, du Souffleur ou de la Caravelle. On y trouve non seulement de nombreux restaurants et établissement hôteliers, mais également plusieurs clubs nautiques qui proposent tout type d’excursion.

Seul point négatif, la Grande-Terre est bien plus touchée par l’échouage de sargasses, ce qui peut s’avérer très problématique, quand bien même il s’agit d’un évènement ponctuel.

En outre, la Basse-Terre n’est pas en reste en termes de plage, et les plus connues sont celles de Malendure à Bouillante et de la Perle à Deshaies.

plage de Grande-Terre

Pour faire de la plongée sous-marine et du snorkeling : Basse-Terre

S’il s’agit de faire de la plongée sous-marine, la région Basse-Terre est à privilégier sans aucun doute. En effet, avec la présence de la réserve Cousteau du côté de Bouillante, la région compte parmi les fonds marins les plus riches de l’île. En témoigne le nombre grandissant de clubs de snorkeling et de plongée sous-marine à Malendure.

faire de la plongée sous-marine en Basse-Terre

Bon à savoir

Plutôt que de se jeter à l’eau, les moins à l’aise peuvent tout de même découvrir les fonds marins en bateau à fond de verre, une alternative parfaite pour les moins sportifs.

Pour les sports de glisse : Grande-Terre

Il n’y a pas photo, les spots les plus fréquentées de l’île se trouvent en Grande-Terre. Qu’il s’agisse de surf, de kite, wingfoil ou tout autre sport de glisse, la grande majorité des clubs sont basés sur les plages de Grande-Terre.

Pour autant, cela ne veut pas dire que la Basse-Terre est en reste. D’ailleurs, le spot le plus connu est celui de bananier à Capesterre-Belle-Eau, très intéressant lorsque la houle vient du sud, et accessible à tous les niveaux.

faire du kitesurf en Grande-Terre

Pour les animations nocturnes

Là encore, la Grande-Terre l’emporte haut la main, et tous les locaux vous diront la même chose : la Basse-Terre, manque cruellement d’animation la nuit.

Ainsi, pour sortir la nuit en Guadeloupe, il faut privilégier les communes touristiques de Grande-Terre comme Saint-François ou Sainte-Anne, sans compter la marina de Bas-du-Fort au Gosier.

marina du Gosier en Grande-Terre

Bon à savoir

Tous les quartiers ne sont pas recommandables, surtout la nuit. Aussi, avant d’entreprendre toute sortie nocturne, le plus sage est de se renseigner sur les quartiers à éviter en Guadeloupe.

Pour faire de la randonnée : la Basse-Terre

À cause de son relief, la Basse-Terre est sans aucun doute la meilleure partie de la Guadeloupe pour randonner. Abritant sur son territoire le parc National de Guadeloupe, et la Soufrière (point culminant des Petites Antilles à 1 467 m), on y recense près de 300 km de chemins de randonnée.

faire de la randonnée en Basse-Terre

Attention aux chemins de randonnées !

La météo peut rapidement évoluer en montagne, et il convient de se renseigner sur l’état des pistes auprès des offices du tourisme avant de s’engager dans une randonnée.

Où est-ce que les logements sont les moins chers en Guadeloupe ?

La commune de Port-Louis est la moins chère pour les locations courte durée, avec un prix moyen de 52 € par nuit, suivi de près par :

D’après les données publiées par Airdna en 2022.

Questions fréquentes

Pourquoi le nom de Basse-terre ?

Basse-Terre tient son nom du vocabulaire de la marine du 17 ème siècle, et fait référence à une terre ou un littoral abrité par des vents.

Quelle île parmi Basse-Terre et Grande-Terre est la plus grande ?

La Basse-Terre est la plus vaste des deux îles avec une superficie de 848 km², contre 639 km² pour la Grande-Terre.

Quelle est l’île la plus peuplée entre Basse-Terre et Grande-Terre ?

La Grande-Terre est la plus peuplée, avec environ 200 000 habitants, contre 186 000 en région Basse-Terre.

Quelle est la plus belle partie de la Guadeloupe ?

Les goûts et les couleurs se discutent, et les deux régions de l’île ont des paysages totalement différents à offrir :

  • La Basse-Terre, plus humide, se caractérise par une végétation dense et plaira aux amateurs de nature ;
  • La Grande-Terre dispose d’un climat plus sec et compte sur son sol les plus belles plages de l’île.

Qui est la plus touchée par les sargasses entre la Grande-Terre et la Basse-Terre ?

C’est la région Grande-Terre, notamment sur la côte est qui est le plus touchée par les échouages de sargasses. En revanche, l’ouest de la Basse-Terre est entièrement épargné.