La Guadeloupe se visite à pied. Au moins en partie, avec ses centaines de kilomètres de sentiers, historiquement appelés traces. L’avantage avec les randonnées de Guadeloupe tient dans leur diversité. On en trouve pour tous les goûts en termes de difficulté et paysages à voir. Encore faut-il avoir quelques principes de bon sens en tête en termes de sécurité.

Les meilleures randonnées de Guadeloupe

1. L’incontournable ascension de la Soufrière

DifficultéDifficile
Durée4h30
Distance8 km
Dénivelé770 m
Caractéristiques de la randonnée du sommet de la Soufrière
Volcan de la Soufrière

Gravir la Soufrière est sans doute l’une des premières randonnées à laquelle on pense en venant en Guadeloupe. Et pour cause, du haut de ses 1467 mètres, le volcan domine les Petites-Antilles. Loin d’être la randonnée la plus facile, elle reste l’une des plus touristiques de l’île. Pour cause, des paysages indescriptibles et une vue à couper le souffle (lorsque le temps s’y prête).

La randonnée de l’ascension de la Soufrière alterne entre :

  • Végétation de haute montagne sur la route ;
  • Paysages lunaires aux alentours du cratère principal.

Par beau temps, le sommet de la Soufrière offre une magnifique vue sur le relief du Sud Basse-Terre et les Saintes au loin.

2. Les Chutes du Carbet

ChuteHauteurDifficultéDuréeDistanceDénivelé
1 ère chute du Carbet115 mètresDifficile4 h7 km350 m
2 ème chute du Carbet110 mètresFacile1h1,5 km60 m
3 ème chute du Carbet20 mètresFacile1h203 km130 m
les chutes du carbet vues de loin

Les chutes du Carbet sont un ensemble de 3 chutes situées sur le territoire de Capesterre-Belle-Eau. Ce sont les cascades les plus connues de l’île, et le lieu est victime de son succès, notamment en période de vacances.

Même si le plus commun pour la randonnée des chutes du Carbet est de prendre le départ sur le parking du terminus de la D4 (Capesterre-Belle-Eau), on peut aussi y accéder en venant du massif de la Soufrière.

  • La 1 ère chute du Carbet est la plus grande de l’île avec 115 mètres de haut. L’accès est réservé aux bons marcheurs ;
  • La 2 e chute du Carbet, haute de  110 mètres est accessible au terme d’une heure de randonnée, assez facile dans l’ensemble ;
  • La 3 e chute du Carbet, plus petite, ne mesure que 20 mètres. En revanche, son débit est bien plus important que les deux premières. Il faut compter 1h20 aller-retour pour s’y rendre.
chute du carbet

3. La randonnée de la Pointe des Châteaux

DifficultéFacile
Durée3h
Distance10 km
Dénivelé27 m
Caractéristiques du sentier de la Pointe des Châteaux
pointe des chateaux à Saint-François

Emprunter cette randonnée, c’est se rendre au bout de la Guadeloupe. Très accessible, il faut compter 3 h aller-retour pour arriver au bout des 10 km du parcours. Cette randonnée de Saint-François vaut d’autant plus la peine d’être réalisée, qu’elle relie deux sites ayant un grand intérêt écologique et historique :

  • L’anse de la Gourde, lieu où ont été faites d’importantes découvertes archéologiques ;
  • La Pointe des Châteaux, lieu protégé qui rappelle vaguement les paysages Bretons. On y profite non seulement de la vue sur la Désirade, mais on y vient aussi pour voir la croix, haute de 10 mètres pour 9 tonnes, érigée en hommage au centenaire du diocèse de Guadeloupe en 2002.
croix de la Pointe des Chateaux

Les meilleurs randonnées de Guadeloupe pour le paysage

En réalité, la plupart des randonnées de Guadeloupe offrent une très belle vue, à un moment ou un autre. En revanche, en profiter dépend grandement des conditions climatiques. Ainsi, on ne peut profiter des panoramas visibles notamment depuis le massif seulement par beau temps. Néanmoins, voici les 3 randonnées que je ferais si je venais en Guadeloupe exclusivement pour voir de beaux paysages et faire de belles photos.

La randonnée de la Ravine Blanche

DifficultéMoyen
Durée1h30
DistanceN/A
Dénivelé200 m
Caractéristiques de la randonnée de la ravine blanche
ravine blanche

La randonnée de la Ravine Blanche est mon coup de cœur. Certains diront que d’autres lieux offrent une meilleure vue. En revanche, vous ne trouverez nulle part des chutes d’eau aux parois blanchâtre, et c’est ce qui fait la beauté du lieu.
Il serait dommage de passer à côté, d’autant plus que la randonnée n’est pas si difficile (attention aux fortes pentes) et qu’elle offre une très belle vue sur les Saintes quand il fait beau.

La balade du Morne Morel aux Saintes

DifficultéTrès facile
Durée2 h
Distance3 km
Dénivelé136 m
Localisation du point de départLat : 15,872906 N – Long : 61,578608
W
Caractéristiques de la balade du Morne Morel
morne morel les saintes

Même avec un dénivelé de 136 mètres, la randonnée du Morne Morel reste très facile. Le sentier donne accès à une zone de l’île de Terre-de-Haut encore très sauvage, et offre une magnifique vue sur l’ensemble de l’archipel des Saintes.

Si jamais vous vous rendez au Saintes, il serait dommage de passer à côté de cette balade, d’autant plus que la baie des Saintes fait partie du club très fermé des plus belles baies du monde.

Les falaises de Marie-Galante

DifficultéMoyen
Durée4 h
Distance11 km
Dénivelé185 m
Caractéristiques de la randonnée des falaises de Marie-Galante
falaises de marie-galante

La randonnée des falaises de Marie-Galante permet de découvrir les frontières verticales de la Grande galette. Plutôt difficile d’accès, le lieu a su garder son authenticité, et permet d’apprécier un point de vue avec des falaises verticales de 60 mètres de haut.

Pour les botanistes, c’est l’occasion de découvrir l’une des nombreuses espèces d’oiseaux marins de l’île qui y trouvent refuge.

Les plus sportives

Les chemins de randonnées de Guadeloupe étonnent par leur grande diversité. Alors que les plus faciles se font en familles, et peuvent durer moins d’une heure, d’autres sont bien plus difficiles. A tel point que la Guadeloupe accueillent régulièrement des compétitions de trails tels que :

  • Le Volcano Trail : le plus accessible aux amateurs, avec 3 parcours pour 3 niveaux de difficulté ;
  • La Transkarukéra : un ultra-trail de plusieurs parcours dont le plus long fait 125 km pour 8400 mètres de dénivelé positif.

Voici quelques-unes des randonnées les plus difficile de Guadeloupe :

L’armistice – 6 km / D+ 482 m

La randonnée de l’Armistice prend départ aux Bains-Jaunes. Il s’agit d’une boucle qui nécessite la traversée de la rivière du Galion, et permet d’apercevoir la Citerne.

La principale difficulté de cette randonnée est le fort dénivelé, concentré sur une petite portion du circuit (des parois presque verticales). Autrement, ce chemin met à rude épreuve le mental, puisque l’on n’a aucune idée de quand prend fin l’ascension lorsqu’on la fait pour la première fois.

La randonnée du Nez Cassé – 6km / D+ 1 040m

carte randonnée nez cassé

Le Nez Cassé est l’un des nombreux sommets du massif de la Soufrière. Situé sur le territoire du parc national et culminant à près de 1 281 mètres de haut, cette montagne tient son nom de la forme de son chemin de randonnée.

On peut la classer parmi l’une des plus sportives de Guadeloupe, notamment avec son fort dénivelé et ses passages très techniques. C’est d’ailleurs l’un des chemins de prédilections des pratiquants de trails qui préparent une course.

La Boucle Tête Allègre – Sofaïa – 12 km / D+ 695 m

carte de la boucle tete allegre sofaia

Les randonnées les plus difficile de Guadeloupe ne sont pas forcément situées dans le Sud-Basse-Terre. Et pour cause, pour réaliser cette randonnée, il faudra se rendre au nord, du côté de La Boucan Sainte-Rose.

L’itinéraire permet de découvrir des milieux divers et offre de très beaux points de vue sur le Grand Cul-de-Sac Marin depuis les crêtes. Comme lot de consolation, cette randonnée donne la possibilité de se baigner aux sources thermales de Sofaïa en cours de route.

Liste complète des randonnées de Guadeloupe par région

Randonnées en région Basse-Terre

RandonnéeDifficultéDuréeDistanceDénivelé positif
Le littoral de Sainte-RoseFacile3h8 km5 m
Le littoral de DeshaiesFacile2h305 km206 m
SolitudeFacile2h306,5 km292 m
Le saut des Trois CornesFacile2h303 km150 m
Le piton Baille-ArgentDifficile6h9,5 km689 m
La boucle Tête Allègre-SofaïaDifficile6h12 km695 m
La trace des ContrebandiersMoyen3h306,5 km760 m
La Mamelle de Petit-BourgFacile1h2,5 km156 m
La trace de la rivière QuiockMoyen2h304,5 km280 m
La trace des RuisseauxFacile1h153 km150 m
Le sentier de la Maison de la ForêtFacile1h1,5 km85 m
La pointe à BacchusFacile1h303 km40 m
La mamelle de PigeonFacile1h302 km153 m
La trace des CrêtesDifficile5h10 km900 m
La trace du Petit-MalendureFacile2h2,5 km144 m
Les chutes de MoreauMoyen4h7 km270 m
Le saut d’eau du MatoubaFacile1h202 km34 m
La boucle de la Grande DécouverteDifficile4h6,5 km590 m
La trace DelgrèsMoyen3h5 km100 m
Le sentier de CarmichaëlDifficile6h12 km742 m
La SoufrièreDifficile4h308 km770 m
La chute du GalionMoyen2h304 km140 m
La deuxième chute du CarbetFacile1h1,5 km60 m
La troisième chute du CarbetFacile1h203 km130 m
La boucle des EtangsDifficile4h456 km350 m
La trace du Bassin BleuFacile1h302 km90 m
Le tour du HouëlmontFacile2h5 km270 m
Le sentier de la Grande PointeMoyen3h2,5 km20 m
Les monts CaraïbesDifficile5h7n5 km730 m
Liste des randonnées en région Basse-Terre

Randonnées en région Grande-Terre

RandonnéeDifficultéDuréeDistanceDénivelé positif
Le littoral de Saint-FélixFacile2h106,5 km10 m
Boucle de l’Anse à SaintFacile3h6 km109 m
Bois JolanFacile2h6 km20 m
Le sentier de la Pointe des ChateauxFacile3h10 km27 m
De l’anse à la Baie à l’anse à l’EauFacile3h9 km10 m
Le sentier du MouleMoyen3h8 km160 m
La trace des FalaisesDifficile4h3011 km60 m
De Port-Louis à Anse-BertrandFacile3h7 km10 m
Le sentier de PoyenFacile45 min2 km15 m
Le sentier de BeautiranFacile2h408 km20 m
Le sentier de Deville-MaisoncelleFacile2h5 km40 m
Liste des randonnées en région Grande-Terre

Liste des randonnées randonnées aux Saintes

RandonnéeDifficultéDuréeDistanceDénivelé positif
Le morne MorelFacile2h3 km136 m
La boucle de Terre-de-BasFacile2h307 km270 m
Liste des randonnées aux Saintes

Liste complète des randonnées à Marie-Galante

RandonnéeDifficultéDuréeDistanceDénivelé positif
Le sentier de MuratFacile3h7,5 km60 m
Les Hauts de CapesterreFacile3h8,5 km159 m
Le sentier de la côte EstMoyen2h306 km185 m
Les falaises de Marie-GalanteMoyen4h11 km185 m
L’anse du CoqFacile1h3 km56 m
Le sentier de Vieux-FortFacile3h9 km150 m
Liste des randonnées à Marie-Galante

Les randonnées à la Désirade

RandonnéeDifficultéDuréeDistanceDénivelé positif
Le sentier du Nord de la DésiradeMoyen2h3 km161 m
Liste des randonnées à la Désirade

5 Conseils pour une randonnée en toute sécurité

Conseil n°1 : Surveiller la météo

Le brouillard et la pluie sont les principales difficultés sur les chemins de randonnées. En effet, à cause des micros-climats de Guadeloupe, il peut pleuvoir à la Soufrière, alors que la météo prévoyait le beau temps.

Ainsi, avant de partir en randonnée, il vaut mieux consulter Météo France Guadeloupe, et plus particulièrement le bulletin météo en temps réel de la Soufrière. Ce dernier donne un bon aperçu du temps qu’il fera pour les 15 prochains jours sur le massif de la Soufrière.

Par temps de pluie, le plus simple est de s’occuper autrement et de reprogrammer la sortie.

Conseil n°2 : Rester vigilant lors des baignades

Le risque de montée des eaux en rivière est souvent sous-estimé. Ce qu’il faut garder en tête c’est que le bassin dans lequel vous vous baignez est parfois formé par plusieurs sources en amont, dont les effets vont s’additionner s’il pleut.

A titre d’exemple, le courant peut devenir fort en seulement 5 minutes, car les pluies sont déjà très fortes en amont.

YouTube player
Crue de la Rivière des Pères à Baillif en 2017

Au moindre début d’averse, même minime : 

  • Quittez les lieux si vous êtes à la rivière ;
  • Faites demi-tour si le chemin de randonnée indique de futures traversées de rivière.

Conseil n°3 : Se renseigner sur l’état des pistes

Se renseigner sur l’état des pistes reste l’une des premières choses à faire pour plannifier une randonnée en Guadeloupe. Même si les chemins les plus fréquentés sont bien entretenus, d’autres sont plus dégradés, en partie à cause des intempéries, et le balisage est parfois inexistant.

Pour vous renseigner sur l’état des traces en Guadeloupe :

Conseil n°4 : S’arranger pour revenir avant le coucher du soleil

Revenir avant le coucher du soleil est fortement conseillé. Aussi, pour éviter de se retrouver en pleine forêt tropicale à la tombée de la nuit, partir avant 12h. L’idéal étant tôt le matin.

Bon à savoir
Avant de partir en randonnée, changer son répondeur vocal permet d’alerter ses proches en cas de perte d’orientation. Pour ce faire, changer pour un message du type “bonjour, vous êtes bien sur la messagerie de X. En ce [date] je suis en randonnée à [lieu] et il se peut que je n’ai pas de réseau. Si je ne réponds toujours pas avant [heures prévue de retour] vous pouvez en informer les secours.
Ainsi, l’alerte sera donnée et les chances de vous retrouver bien plus élevées.

D’ailleurs, prévenir de son départ est indispensable. Par exemple à l’accueil de votre hôtel, ou aux hôtes de l’hébergement qui vous accueille.

Conseil n°5 : S’équiper correctement

C’est la Rando guidée, et pas seulement pour les randonnées en Guadeloupe. En revanche, il s’agit d’un point, encore trop souvent sous-estimé par les randonneurs, notamment les vacanciers.

Le saviez-vous ?
La plupart des interventions des sapeurs-pompiers sur le parc national ne concernent pas des touristes perdus, mais bel et bien des lésions suite à chute, en particulier sur le chemin de l’ascension de la Soufrière. En cause, un équipement inadapté dans 90% des cas.

Quels équipements pour une randonnée en Guadeloupe ?

Les randonnées de moyenne montagne en milieu tropicale nécessitent un matériel assez différent de ce qu’on peut être amené à utiliser dans l’hexagone. Ici, pas de chutes de neiges, mais plutôt des températures chaudes et un climat humide. La principale difficulté pour s’équiper pour une randonnée en Guadeloupe est de trouver le bon compromis entre vêtements qui respirent, et qui protègent des vents froids.

Voici ce que j’aurais aimé savoir avant de m’équiper pour une randonnée en Guadeloupe.

Les vêtements

Pour une randonnée en Guadeloupe, le plus simple reste le combo t-shirt à manche courte + jogging long. N’ayez pas peur de salir vos vêtements car les passages boueux et les chutes sur les fesses sont vites arrivées.

En forêt tropicale, le temps peut rapidement évoluer, et il vaut mieux avoir la place pour des vêtements chauds et un imperméable dans le sac.

Pensez également à prendre un maillot de bain pour d’éventuelles baignades.

Le sac à dos

La taille et le type de sac à dos dépendent principalement de la durée de la randonnée. Ce qu’il contient dépend du type de pratique. Par exemple, penser à s’équiper d’une lampe torche si vous pensez rentrer après 16 heures.

Autrement, un sac de 20 à 40 litres convient parfaitement et reste un bon compromis entre l’ergonomie et la capacité. D’autant plus si vous avez des enfants en bas âge et que vous transportez plus que votre propre équipement.

A titre personnel, j’utilise le camelbak Evadict 10L de Décathlon pour des distances allant jusqu’à 15 kilomètres. Au delà, c’est mon sac de 20L qui prend le relais. Vous l’aurez compris, je randonne plus léger que le marcheur moyen !

De manière générale, compter 500 ml d’eau minimum par heure de pratique pour choisir la capacité du sac de randonnée.

Les chaussures

Pour marcheurs débutants

chaussures de randonnées pour débutants

Pendant les périodes de vacances, on croise souvent des touristes en tong qui s’essaient à l’ascension de la Soufrière. Certes par manque d’information, mais bien souvent parce que la randonnée a été décidée sur un coup de tête. Ce genre de comportement insouciant peut conduire à des désagréments évitables, telles que des chutes ou autres entorses.

Les marcheurs débutants auront tout intérêt à choisir des chaussures de randonnée avec maintien de la cheville (des bottines pour faire simple). C’est l’idéal pour éviter les foulures.

Pour les plus expérimentés

chaussures de trail

Les randonneurs les plus avertis savent généralement quelles chaussures de randonnée utiliser. Me concernant, qu’il s’agisse d’une balade entre amis ou d’une randonnée plus sportive, je ne juge que par mes chaussures de trails pour leur bonne adhérence. C’est la solution à privilégier si vous avez de bons appuis, et que vous pensez courir sur certains tronçons de parcours.

En termes d’adhérence, rien à redire sur ce type de chaussure, spécialement conçue pour ce genre de pratique.

En revanche, la cheville n’est pas aussi bien maintenue qu’avec des bottines, c’est pourquoi je recommande cette option pour les habitués.

Autrement, certains choisissent des chaussures de plage, notamment pour les randonnées sans grosses difficultés, mais nécessitent de nombreuses traversées de rivière, comme la trace de la rivière Quiock par exemple.

Les autres équipements à emporter dans son sac

  • Un sifflet de randonnée : toujours utile pour se signaler ;
  • Des jumelles pour mieux apprécier les panoramas ;
  • Un couteau de randonnée multi fonction, utile pour se sortir d’une quelconque situation ;
  • Une lampe torche ou lampe frontale car la nuit tombe vite en montagne.

Les randonnées avec guide en Guadeloupe

Parfois, le plus sage est de faire appel à un guide, au moins pour réaliser une randonnée pour la première fois, ou si jamais le balisage a disparu. Au choix, vous pourrez opter pour :

Les randonnées guidées avec accompagnateurs de moyenne montagne (AMM)

Rien de mieux que d’être au côté d’un professionnel pour découvrir les sentiers de l’île. En plus des nombreuses explications sur la faune et la flore Guadeloupéenne en plein parcours, une randonnée guidée avec AMM est la garantie sécurité.

Pour une expérience sur-mesure , il est aussi possible d’organiser des randonnées ou treks avec bivouac de plusieurs jours.

A qui s’adresse ce type de prestation ?

  • Aux vacanciers de passage qui souhaitent personnaliser leurs visites ;
  • Au sportifs qui veulent reconnaître un parcours ;
  • A tout ceux qui souhaitent s’engager sur une trace bien particulière pour la première fois.

Les organismes d’accompagnement en moyenne montagne en Guadeloupe

OrganismeTarifsChèques-vacances acceptésContact
Aventure GuadeloupeRando guidée : 30 €
Avec transport : 38 €
Avec Buffet : 45 €
Rando guidée + Transport + Buffet : 53 €
N/A06 90 35 57 18
Vert IntenseDès 35 €06 90 55 40 47

Les clubs de randonnée pédestre

Ici, ambiance plus conviviale. Il s’agit généralement d’associations de marcheurs se regroupant régulièrement (1 ou plusieurs fois par mois) pour faire de la randonnée. L’avantage est que ces balades sont généralement adaptés à tous les publics.

En revanche, les sportifs plus aguerris peuvent vite s’ennuyer, et y vont surtout pour rencontrer du monde, plus que pour la performance.

A qui s’adressent les clubs de randonnées ?

A tout le monde ! Les balades organisées sont ouvertes à tous (membres et non membres de l’association), pour peu qu’ils aient payés les frais inhérents à la sortie (quelques euros, avec le repas compris et parfois le transport).

Liste des clubs de randonnée pédestre en Guadeloupe affiliés à la FFRP pour 2021-2022

ASSOCIATIONSAdresseTéléphone
BUDOKANCentre Culturel / Raizet/ 97139 Abymes0690 35 57 18
BWA LANSANAllée des Mahoganys 97120 ST CLAUDE0690 19 87 40

CLUB DES MONTAGNARDS
BP 35 97125 BOUILLANTE0690 48 53 95
GWAD ANBA BWARoute de la Plaine Schoelcher 97114 Trois Rivières0690 75 07 57
ORGANISATION DES GUIDES DE MONTAGNE DE LA CARAIBEFond Ravine-Route de Matouba 97141 Vieux-Fort06 90 51 66 08
TANBOU RANDO725 chemin de blonde 97170 Petit-Bourg0690 67 67 85
SAINT MARTIN TRAILS10 B CRIPPLE GATE / route de friar s bay 97150 ST MARTIN0690 67 83 92
CARIBBEAN YOUNG IN MOUVEMENT (CYIM)D15 BOIS MALHER 97125 BOUILLANTE0690 801 365
MARCHEURS DE TAMBOUR97170 Petit-Bourg0690 43 89 09
ASPIR (marche nordique)Fond Sarrail, la Jaille, 97122 Baie-Mahault0690 76 16 03
AMICALE DES ANCIENS DE CAPESTERRE NORD17 Rue Mounien Village les flamboyants 97130 Capesterre Belle Eau0690 36 91 92
FORMIDABLFond Vaillant 97120 ST CLAUDE0690 41 78 54
LA GAULOISEMonsieur Procida Robert-Galard 97120 St Claude0690 39 38 09
DESI-RANDOMonsieur Maurice Wininger quartier souffleur , 97127 Desirade0690 62 33 76
ETOILE DU CARMELMadame Caffa Celine Rue ignace BP 162 97100 Basse Terre0690 67 62 72
AMOUREUX DES RANDONNEESMadame Seymour Anna : quartier théâtre de verdure 97129 le Lamentin0690 83 48 24
GUIDVOSRANDOSMonsieur Guidevaux Stephane chemin de la savane brulée ,Gros Cap, 97131 Petit-Canal0690 18 37 19
FLEKAKOMonsieur Frederic MICAUX : les fonds de chamfleury, rue ferdinand vigral, 97113 Gourbeyre0690 30 76 79
JE Longe la cote aux AntillesMme Vanderscheren Patricia 2 haut de concordia 97150 Saint-Martin0690 17 16 51
Team Randos 971Mme Estella ANNONI : chemin Adolphe Ribaud, Bois Sec 97120 Goyave0690 51 81 27
Office Municipal Culturel et Sportif et Loisir de Terre de BasM Vincent Virgile : rue des ecoles 97136 Petite Anses, 97136 Terre de Bas0690 37 23 37
liste des clubs de randonnées pédestre de Guadeloupe et ses îles affiliés à la FFRP pour 2021-2022

Questions fréquentes sur les randonnées en Guadeloupe

Quelles cascades visiter en Guadeloupe ?

Si je devais absolument visiter 3 cascades en Guadeloupe, ce serait :
1. Les chutes du Carbet, parce que ce sont les plus hautes de l’île ;
2. La cascade du saut d’Acomat pour profiter de la baignade et la beauté des lieux ;
3. La ravine Blanche, mon coup de coeur, très peu connue et la plus petite des trois.

Quand venir en Guadeloupe pour faire de la randonnée ?

Pour bien profiter des randonnées, il vaut mieux venir en Guadeloupe entre novembre et mai, c’est-à-dire hors de la saison cyclonique. En particulier en première partie du mois de décembre et en janvier pour éviter l’affluence des vacances.

Où dormir en Guadeloupe pour profiter au mieux des chemins de randonnée ?

Pour profiter au mieux des chemins de randonnée, le mieux est d’être Rando guidée proche du Massif de la Soufrière, ou de la route de la Traversée. Ce faisant, les communes où résider peuvent par exemple être :
– Saint-Claude, en particulier dans les hauteurs de Morne Houël ;
– Bouillante, du côté de Mahault pour être proche de la route de la Traversée ;
– Petit-Bourg, dans les sections de Bragelogne ou encore Beausoleil.

Qu’est-ce-qu’une trace ?

En Guadeloupe, on parle de “trace” pour désigner les sentiers de randonnées. L’utilisation de ce mot remonte à 1635 lors de la colonisation française, lorsque soldats et chasseurs se frayaient un chemin à travers la forêt tropicale dense. Les esclaves en fuite (neg Mawon) ont aussi contribué à la création de tout un réseau de sentiers, ces derniers donnant accès à des camps clandestins.

Quelle est la randonnée la plus longue de Guadeloupe ?

La randonnée la plus longue de Guadeloupe est la Trace des Alizés (GR G1) .Avec au total plus de 40 heures de marche et 4158 m de dénivelé positif cumulé c’est également la plus éprouvante. Le parcours traverse la Basse-Terre dans toute sa longueur et passe par le col des Mamelles. La randonnée part du phare de Vieux-Fort au sud Basse-Terre pour prendre fin à la plage des Amandiers à Sainte-Rose.