Découvrir la richesse de la faune et de la flore Guadeloupéenne au travers de randonnées ne s’improvise pas.

Qu’il s’agisse de sécurité, ou de préservation de l’environnement, ces conseils de bons sens sont absolument à respecter si vous vous aventurez sur les 200km de pistes du Parc National de Guadeloupe. Voici 10 conseils pour une randonnée en Guadeloupe :

1. Choisir de bonnes chaussures

Trop de personnes font l’erreur d’aborder les sentiers avec de simples chaussures de sport. Les chemins de randonnée de Guadeloupe sont à la fois très variés, et difficiles par endroits.

Choisissez de préférence des chaussures avec une bonne adhérence pour éviter de glisser sur les rochers et les racines. Préférez des chaussures hautes pour protéger vos chevilles.

Enfin, gardez en tête que des chaussures étanches sont indispensables car vous aurez souvent à traverser des cours d’eau.

2. Prévoyez des vêtements adaptés

Le temps peut rapidement changer, surtout en montagne. Prévoyez des vêtements de pluie, et de quoi vous protéger du vent.

Avant de partir en randonnée sur les sentiers de Guadeloupe, il est conseillé de prévoir au moins :

  • Une protection contre la pluie
  • Un maillot de bain
  • Des manches longues pour se couvrir si besoin

Pour avoir un ordre d’idée, les températures au sommet de la Soufrière peuvent descendre sous les 16°C, et les rafales de vent dépassent souvent les 50km/h.

>>> Que mettre dans sa valise pour un voyage en Guadeloupe ?

3. Planifier votre balade pour revenir avant le coucher du soleil

En Guadeloupe, et aux Antilles plus particulièrement, le soleil se couche tôt. En forêt, la visibilité très rapidement. C’est pour cela qu’il est conseillé de rentrer avant 15h30.

Ainsi, changer son parcours en cours de route pour l’allonger, doit se faire en connaissance de cause. N’hésitez pas non plus à prévenir vos proches ou vos hôtes de votre sortie en montagne.

4. Ne sous-estimez pas la difficulté d‘une randonnée

Les chemins de randonnées en Guadeloupe sont d’une difficulté variable. Les temps indiqués ne sont pas exhaustifs et dépendent en grande partie de la condition physique des marcheurs. Gardez à l’esprit que si vous n’avez pas l’habitude de marcher, ces durées indicatives peuvent rapidement s’allonger.

Si vous n’êtes pas sûre de votre capacité physique à terminer une randonnée, abstenez-vous, ou demandez conseils à des habitués.

5. Renseignez-vous sur l’état des pistes

Les évènements climatiques peuvent rapidement détériorer l’état des pistes.

Le parc national de la Guadeloupe met à jour deux fois par an l’état de toutes les pistes de l’île. Renseignez-vous avant de partir pour éviter les mauvaises surprises.

6. Respectez les panneaux d’interdiction

Au cours de vos randonnées, vous tomberez forcément sur des panneaux d’interdiction. Il peut s’agir des limites d’une propriété privée, ou d’une interdiction formulée par le parc.
Dans tous les cas, respectez-la.

7. Respectez l’environnement

Vous n’avez ni le droit de cueillir, ni d’arracher quoique ce soit dans le parc national, sous peine de lourdes contraventions.

8. Faites attention à la météo

Le brouillard peut très vite s’installer, et vous mettre en difficulté. En effet, avec une visibilité qui peut être quasi nulle, les risques de chutes sont accrus, surtout si vous ne connaissez pas le terrain.

De plus, envisagez d’autres activités que la randonnée par temps de pluie.

9. Emportez vos ordures

Il s’agit d’un conseil de bon sens, mais nécessaire de le souligner. Le parc national est protégé, et ne dispose pas de poubelles publics sur les sentiers ! Prévoyez de quoi emporter vos ordures avec vous.

10. Laissez les animaux de compagnie à la maison

Au sein du parc, les animaux, même tenus en laisse sont formellement interdits.

Peut-on faire voler un drone dans le parc national ?

Il est tout à fait possible de faire voler un drone dans le parc national. Hors activité professionnelle, vous n’aurez pas besoin d’autorisation, et devrez simplement veiller à maintenir la tranquillité du parc.
Les prises de vues réalisées dans un cadre professionnel, sont quant à elles soumises à une autorisation préalable qui se fait via ce formulaire.

Peut-on faire du bivouac en Guadeloupe ?

Il est tout à fait possible de faire du bivouac en Guadeloupe.
Des établissements comme Tigligli proposent des séjours de deux jours et une nuit où vous dormirez dans un hamac à la belle étoile. Comptez en moyenne 150€/personne pour de tels séjours.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sign In

Register

Reset Password

Entrez votre pseudo, ou votre email. Vous recevrez un lien pour réinitialiser votre mot de passe.