Qui n’aimerait pas passer ses prochaines vacances dans un environnement à la végétation luxuriante, sur une île invitant les vacanciers à nager dans ses eaux chaudes et turquoises et à tester des plats locaux sur des plages de sable fin ?
Nous ne parlons pas de Bali ou de Santorin, mais faisons bien référence à la France, plus précisément à l’île de la Guadeloupe ! Logée au cœur des Antilles, celle-ci est devenue au fil des années une destination phare pour beaucoup de français et étrangers désirant passer un séjour ressourçant en pleine nature. Au fil du temps, la Guadeloupe a vu naître sur son île de nombreux complexes hôteliers, de superbes villas avec piscine, ou encore des logements Air bnb plus originaux les uns que les autres.

Ces nombreuses et belles résidences représentent néanmoins un certain coût en plus du billet d’avion et des activités que souhaitent réaliser les vacanciers durant leur séjour sur l’île localement surnommée Karukera. De plus, ces types de logements plutôt touristiques ne permettent pas toujours aux vacanciers qui souhaitent découvrir l’authentique Guadeloupe d’être au plus près de celle-ci et de sa nature tout en voyageant de manière éco-responsable.
Ces raisons font qu’aujourd’hui, un nouveau mode de séjour tend à se développer de plus en plus sur l’île: le camping.
Si vous souhaitez vous aussi faire du camping en Guadeloupe lors de vos prochaines vacances mais ne savez pas comment vous y prendre, dans quels lieux camper, quel type de matériel de camping en Guadeloupe est nécessaire ou encore quel budget prévoir, vous retrouverez ici quelques précieux conseils vous permettant de réaliser ce type de vacances sur l’île aux belles eaux dans les meilleures conditions.

Les différentes options pour camper en Guadeloupe


Louer un camping-car ou un van

Une première option pour camper sur l’île papillon est de recourir à une location de camping-car en Guadeloupe ou d’un van.
Pour les budgets les moins chers, le prix est d’environ 75 euros par nuit. Prévoyez 140 euros par nuits pour les budgets les plus élevés, qui permettent d’accéder à des camping-car ou des vans plus spacieux avec généralement plus d’options. Sachez également que les tarifs sont dégressifs la plupart du temps.
Vous retrouverez différents loueurs guadeloupéens qui vous permettront de réserver un camping-car ou un van pour vos vacances. Cependant attention, si certains permettent d’effectuer votre réservation en ligne avant votre départ, d’autres ne traitent les demandes des vacanciers que sur place. Certains loueurs proposent également un transfert jusqu’au véhicule depuis l’aéroport lorsque vous effectuer une location de van en Guadeloupe, il faut donc bien vous renseigner et regarder les différentes propositions et possibilités. Voici 3 loueurs sur lesquels vous pouvez compter :

Louer du matériel de camping


Si vous avez déjà votre propre van ou camping-car, ou si vous souhaitez loger sur le même site en Guadeloupe en amenant votre propre matériel, vous avez toujours la possibilité de louer du matériel de camping en Guadeloupe directement. Prévoyez un budget d’environ 300 à 900 euros par semaine en fonction du type de prestation mais également en fonction de la saison durant laquelle vous vous rendrez en Guadeloupe puisque l’équipement du van ou du camping en autonomie sera alors différent.
Le principal loueur de matériel de camping en Guadeloupe est Camp’in Guadeloupe et se situe à Deshaies.
Un loueur encore peu connu mais qui représente une autre option fiable se nomme est Gwada Camp.

Passer une nuit insolite en Guadeloupe

Il existe également des modes de campings plus « atypiques » pour les vacanciers qui désireraient passer une nuit insolite en Guadeloupe (voire plusieurs !).
Pour passer une nuit dans une cabane dans les arbres, dans une case créole ou bien proche de l’eau, vous pourrez réserver quelques nuits au sein du Tendacayou Ecolodge and Spa qui se situe dans la Basse Terre. Ce site familial propose une totale déconnexion et un retour aux sources, sans télévision ou téléphone dans les différents types de logements. Vous serez en harmonie avec la nature dans cet ecolodge qui marie écologie, confort et chic, avec pour seul bruit alentour le chant des oiseaux.

Une autre nuit insolite en Guadeloupe peut se réaliser au sein de l’Habitation Getz, dans la commune de Vieux-Habitants dans la Basse Terre. Ce site propose à ses hôtes de dormir dans des cabanes dans les arbres ou encore dans une ancienne habitation caféière du 18ème siècle.
Chaque logement est en harmonie parfaite avec la nature où l’éclairage led, la récupération d’eau de pluie ou encore toilettes sèches sont au rendez-vous.

Venir avec son propre matériel


Les plus courageux et les plus organisés peuvent également faire du camping en Guadeloupe en amenant leur matériel personnel. Cela peut représenter une certaine économie sur le coût total des vacances mais comporte certains inconvénients, comme le fait d’être totalement livré à soi-même, sans être forcément au courant des meilleurs lieux et des lieux autorisés où pouvoir planter sa tente.

Contrairement à certaines croyances, le camping sauvage n’est pas illégal en Guadeloupe mais comprend un certain nombre de règles à respecter pour éviter tout type d’ennuis avec les autorités locales. Vous aurez également la possibilité de faire du bivouac en Guadeloupe, légèrement différent de ce que l’on appelle le camping sauvage. Il vous faudra un matériel de camping bien spécifique et consulter la liste des refuges en Guadeloupe afin de bien préparer votre itinéraire.

Pourquoi faire du camping en Guadeloupe ?

Pour mieux apprécier le côté sauvage de l’île

Le camping est un mode d’hébergement de vacances qui présente divers atouts, l’un d’eux est de pouvoir profiter davantage de l’environnement qui vous entoure. Camper en tente, en bivouac, dans des hamacs ou autres logements atypiques en Guadeloupe vous permettra de mieux apprécier le côté sauvage de l’île. En effet, la plupart des refuges, des écolodges et des sites permettant de camper sont localisés en pleine nature guadeloupéenne et offrent à leurs vacanciers des expériences uniques, pour apprécier davantage le côté sauvage de l’île. Proche de la mer, vers le site de la Soufrière, en pleine forêt, vous trouverez des campings un peu partout sur l’île de Guadeloupe dont la plupart ne sont pas agglutinés dans les zones où l’on retrouve le plus de touristes, contrairement à beaucoup d’hôtels et resorts.
De plus, le camping permet généralement de voyager léger pendant les vacances et il n’y a rien de tel pour explorer la Guadeloupe de fond en comble en vivant à chaque arrêt de nouvelles expériences inoubliables et authentiques.


Pour faire du tourisme de manière plus éco-responsable

Le camping de manière générale est un mode d’hébergement qui permet de voyager et de passer des vacances de manière plus éco-responsable. Il existe différent types de camping, aujourd’hui d’ailleurs classés à l’image des hôtels et des restaurants avec un système d’étoiles, mais tous se rejoignent sur un point : l’écologie.
La plupart des sites où vous pourrez effectuer du camping en Guadeloupe proposent un système de toilettes sèches, récupèrent l’eau de pluie, offrent des petits déjeuner locaux à base d’ingrédients guadeloupéens. Certains proposent également de sauvegarder l’électricité en éteignant les lumières à partir d’une certaine heure par exemple.
Décider de camper en Guadeloupe, c’est adopté une attitude responsable face aux problèmes écologiques actuels tout en passant d’uniques vacances pour découvrir une Guadeloupe authentique, loin du tourisme de masse.

Le matériel de camping indispensable pour la Guadeloupe

Même si vous aimez voyager léger, dites-vous bien qu’un minimum de matériel sera indispensable si vous souhaitez camper en Guadeloupe. Voici les essentiels à ne surtout pas oublier lors de vos vacances :


Une gourde

L’eau est vitale, c’est pourquoi emmener une gourde avec vous est indispensable lors de votre séjour camping sur l’île papillon. Il est généralement préférable d’opter pour une gourde en aluminium, capable de mieux résister aux chocs ainsi qu’aux éventuelles déformations. De plus, l’aluminium est un matériau recyclable, léger et qui ne rouille pas, idéal donc pour protéger la planète tout en voyageant léger en camping.
Vous pouvez également opter pour une gourde en inox qui possède les mêmes propriétés que la gourde en aluminium et qui peut être parfois en plus isotherme.
Si vous avez un doute sur la qualité de l’eau de l’endroit où vous camperez, il peut être judicieux d’opter pour une gourde à filtre intégré.


Une trousse de secours

Avant de camper en Guadeloupe ou dans toute autre destination, il faut vous assurer d’avoir avec vous l’équipement essentiel en terme de premier soins et la trousse de secours est un des éléments à ne surtout pas négliger. Optez pour un kit de secours facilement identifiable, possédant par exemple une couleur vive pour pouvoir le localiser plus rapidement et intégrez-y les éléments et documents médicaux de première nécessité : le(s) carnet(s) de santé, un thermomètre, une boîte de compresses stériles, du ruban adhésif, des bandes en rouleau, de l’aspirine et du paracétamol, une pince à épiler, un anti-venin, des médicaments contre les maux de ventre, un antiseptique, de la crème solaire, de l’anti-moustique, un tire-tique et d’autres médicaments dont vous auriez éventuellement besoin.


Une couverture de survie

Elément qui peut être vital, on ne part pas camper en Guadeloupe sans couverture de survie. Celle-ci vous sera toujours utile en cas d’hypothermie (ce qui reste assez rare en Guadeloupe mais ne sait-on jamais) ou surtout pour éviter une insolation. Lorsque la surface argentée de la couverture qui réfléchit 90% des rayons infrarouges est tournée vers le soleil, celle-ci vous protégera de ses rayons et d’une éventuelle insolation.
Celle-ci constitue aussi une moyen de secours sûr pour pouvoir s’abriter de la pluie ou du vent très présents durant la saison des pluies de juin à novembre en Guadeloupe.


Un sifflet de secours

Les campeurs n’y pensent pas toujours et pourtant, nombre de vies ont déjà été sauvées grâce aux sifflets de secours. En plus de ne prendre que très peu de place dans vos bagages de camping, celui-ci peut s’avérer vital puisqu’il constitue l’un des meilleurs moyens pour signaler votre présence et donne l’alerte sans que vous ayez à crier et y laisser toute votre énergie. Conservez précieusement cet outil dans vos affaires de campeur.

Pour dormir en camping en Guadeloupe, voici une liste du matériel nécessaire

Le principal : une tente étanche

Si vous désirez partir en camping en Guadeloupe, l’élément principal sera bien évidemment la tente dans laquelle vous dormirez. Attention cependant, il ne faut pas n’importe laquelle : le climat en Guadeloupe étant chaud et parfois humide et frais durant la saison des pluies (ou tout simplement sur les hauteurs de certains sommets), une tente complètement étanche est absolument nécessaire. Vous pouvez également venir soutenir l’étanchéité de la tente à l’aide d’un spray imperméabilisant. À ne pas oublier :

les piquets et le maillet
Un sac de couchage et un tapis de sol isolant pour contrer l’humidité
En Guadeloupe, les températures sont chaudes en journée (comptez en moyenne entre 25 et 30 degrés en général) et se rafraîchissent heureusement durant la nuit pour atteindre 20 à 24 degrés en moyenne.
Si vous êtes de nature frileuse ou si vous camper sur les sommets, vous aurez également la possibilité d’installer un tapis de sol isolant dans la tente afin d’être sûr d’être protégé du froid.
Des lampes pour s’éclairer à la tombée du jour
Le mieux est d’opter pour une lampe dynamo qui est capable de fournir de l’énergie à volonté puisqu’elle n’a pas besoin de piles pour fonctionner.
Une lampe frontale permettra d’éclairer ce qui vous entoure sur plusieurs mètres tout en permettant de garder vos mains parfaitement libres.
Une literie adaptée au camping
En Guadeloupe, ça ne devrait pas être nécessaire étant donné les températures avoisinant les 20 degrés la nuit, mais si vous craignez tout de même d’avoir un peu froid, vous pouvez ajouter un drap en soie, plus léger qu’un autre type de drap, dans votre sac de couchage.

Une liste pour pouvoir cuisiner facilement en camping en Guadeloupe est également bien utile :
Un réchaud
Un allume feu
Un couteau suisse
Une glacière et des pains de glace
Des boîtes hermétiques pour conserver les aliments
De la vaisselle et des couverts
L’assaisonnement
Des sacs poubelle
Pensez aussi au matériel hygiénique nécessaire pour camper en Guadeloupe :
Un savon ou gel douche biodégradable ainsi qu’un shampoing.
Plusieurs serviettes de bain en fonction du nombre de voyageurs et de la durée du séjour.
Une brosse à dent accompagnée d’un dentifrice.
Du déodorant, utile pour les randonnées qui vous attendent sous le soleil chaud de la Guadeloupe.
Du papier toilette biodégradable.
Pour votre linge, le matériel suivant vous sera d’une grande utilité pour camper :
Une bassine : pour y laver votre linge sale, notamment les sous-vêtements et habits légers, faciles à nettoyer.
De la lessive en poudre ou en berlingots : une lessive de préférence faites à partir de produits naturels.
Une corde fine et des pinces à linge : pour étendre facilement votre linge propre et le faire sécher sous le soleil de la Guadeloupe.
Un sac en toile pour y mettre votre linge sale.
Enfin, vous pourrez également prévoir le matériel suivant si vous avez un van ou un camping-car assez spacieux :
Un hamac
Un Parasol 
Une boussole
Table et chaises pliantes 
Un ou plusieurs livres sur la Guadeloupe 
Une couverture de pique-nique 
Un matelas gonflable (+ gonfleur ou pompe)
Une radio portative 
Un masque et un tuba 
Un ordinateur portable et son chargeur 

Quand venir en Guadeloupe pour faire du camping ?


La meilleure période pour partir en Guadeloupe a lieu de décembre à mai, il s’agit de la saison sèche, se caractérisant par un climat sec et chaud. Il s’agit de la période idéale pour faire du camping, contrairement à la saison des pluies de juin à novembre où vous risquez de rencontrer plus d’humidité et de fraîcheur.
Si vous décidez tout de même de partir en camping en Guadeloupe pendant cette saison, nous vous conseillons d’emporter plus de change ainsi qu’un matériel davantage adapté (imperméable) pour éviter les mauvaises surprises.

De manière générale, les guadeloupéens font du camping durant la période de Pâques et il faut souvent se lever assez tôt pour avoir une place pendant cette période de l’année. Prévoyez donc le coup si vous souhaitez effectuer du camping en Guadeloupe durant le mois d’avril.

Où faire du camping en Guadeloupe

Faire du camping en Basse-Terre

Faire du camping en Guadeloupe en Basse Terre est davantage destiné aux vacanciers qui souhaitent profiter du calme et de la nature luxuriante de l’île.
C’est dans cette partie de la Guadeloupe moins peuplée et moins urbanisée que se trouve notamment la Soufrière, le fameux volcan se situant dans le parc National, où il est possible d’y réaliser son ascension à l’aide d’un guide. Camper en Basse Terre conviendra donc davantage aux amoureux des randonnées, des animaux exotiques et de la nature en général.
Les vacanciers retrouveront deux bonnes adresses dans cette région de la Guadeloupe pour camper :
Le Hamac Camp Guadeloupe
Il s’agit d’un site de bivouac localisé dans la commune de Bouillante. Celui-ci représente un lieu idéal pour les campeurs qui souhaite passer une nuit insolite en Guadeloupe en pleine forêt tropicale, lovés dans un hamac moustiquaire. Situé à seulement 5 minutes en voiture de la plage Malendure où vous pourrez pratiquer la plongée, le kayak et d’autres sports aquatiques, mais également proche du Parc National de Guadeloupe, le Hamac Camp Guadeloupe est un endroit très apprécié des campeurs. Des couples, des familles mais aussi des groupes d’amis s’y rendent pour profiter de son ambiance chaleureuse, du matériel de camping mis à disposition pour s’abriter, pour manger ainsi que des douches extérieures et des toilettes sèches faisant partie des espaces collectifs. Le petit plus de cet endroit est la possibilité de pouvoir y réserver le petit déjeuner.
Hamac Camp Guadeloupe (Bouillante) – tarifs 2022 (tripadvisor.fr)
Le Dambala
Situé dans la ville de Pointe-Noire, cet écolodge promet une immersion en pleine forêt avec son système de bulle transparente suspendue aux arbres servant de chambre. Le Dambala propose une expérience unique où vous pourrez observer depuis votre lit le ciel étoilé la nuit et la nature qui vous entoure. Toilettes sèches, produits de toilette bio, hamacs et douches solaires sont mis à disposition dans ce camping à la fois proche de la cascade Saut d’Acomat, de la plage Anse caraïbes et des sources chaudes de la commune de Bouillante.
Dambala – Ecolodge – Bulle Dans Les Arbres (Pointe-Noire, Guadeloupe) – tarifs 2022 (tripadvisor.fr)

Faire du camping en Grande-Terre

À l’inverse, le camping en Grande Terre conviendra davantage aux personnes à la recherche de vacances farniente, souhaitant rester proche des grandes villes de la Guadeloupe comme Point-à-Pitre, Saint-François ou encore Saint-Anne par exemple. C’est dans cette dernière ville que nous vous proposons une bonne adresse à tester pour le camping :


Le Konokora Ecolodge

Localisé en plein cœur verdoyant de Saint-Anne, le Konokora pour permet de faire un break de la ville tout en restant extrêmement proche de celle-ci. Situé à seulement 10 minutes des plages les plus emblématiques de l’île, cet ecolodge offre une expérience de camping de luxe où ses invités dormiront dans des cabanes à l’atmosphère cosy dans un domaine familial.

Vous savez à présent quel matériel est nécessaire pour faire du camping en Guadeloupe, quel budget est à prévoir, ainsi que les meilleurs lieux où camper dans l’île : vous êtes maintenant prêt pour votre futur séjour en camping en Guadeloupe !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sign In

Register

Reset Password

Entrez votre pseudo, ou votre email. Vous recevrez un lien pour réinitialiser votre mot de passe.